menu Menu
Migniardises
Publié en Aphorismes, Blog, Littérature, Philosophie, Sociologie le 2 mars 2007 1 minute(s) de lecture
Considérations actuelles Précédent Le paradis blanc Suivant

Couverture des \

Si les deux voix des Dialogues d’exilés de Brecht ne s’ancrent dans un aucun personnage, les fragments de pensée qu’elles nous donnent à entendre se dégustent comme de délicieuses mignardises de désinvolture fourrées à l’absurde.

Il y aurait une bonne dizaine de passages à citer, mais je m’en tiens au plus faussement farfelu, au plus tristement vrai:

Le passeport est la partie la plus noble de l’homme. D’ailleurs, un passeport ne se fabrique pas aussi simplement qu’un homme. On peut faire un homme n’importe où, le plus étourdiment du monde et sans motif raisonnable; un passeport, jamais. Aussi reconnaît-on la valeur d’un bon passeport, tandis que la valeur d’un homme, si grande qu’elle soit, n’est pas forcément reconnue.


Précédent Suivant

Les commentaires sont fermés.

keyboard_arrow_up