menu Menu
26 articles dans
Aphorismes
Page précédente Page suivante Page suivante

Clartés

Sa vie est un roman, ses phrases des proverbes. Pareille amorce couplée au tableau de Jacques-Louis David représentant le plus célèbre des sacres laisse penser que c’est de l’empereur qui a tant fait rêver Julien Sorel dont il sera question ici. Mais plutôt qu’à Dieu, intéressons-nous cette fois à ses saints et, plus particulièrement, à […]

Lire la suite


Exorcismes

Les raisons qui ont fait entrer A l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie d’Hervé Guibert chez Gallimard ne sont sans doute pas celles qui l’empêcheront désormais d’en sortir. Avec l’aide des années, passé le voyeurisme sur les moeurs de Musil (alias Michel Foucault) et le sournois jeu de masques, l’oeuvre se libère peu […]

Lire la suite


Lucide ludicité

Après la lourde pesanteur de Maurice Blanchot qui fait de l’écriture le lieu de tous les enjeux, la lecture du chevalier inexistant se donne presque en antidote. La méditation de la mort cède ici la place à l’effervescence vitale et à son admirable désinvolture. La séduction du chevalier inexistant est toute faite d’étonnement et réside […]

Lire la suite


Plaines diégétiques

J’ai achevé hier Tous les noms de José Saramago avec une légère insatisfaction d’ores et déjà ressentie à l’occasion de l’aveuglement. Dans un cas comme dans l’autre, j’attendais davantage de l’univers extrêmement stimulant créé par l’auteur et suis resté sur ma faim. Il semble en effet que Saramago ait suivi Borges, préférant susciter une attente […]

Lire la suite


Considérations actuelles

Une fois n’est pas coutume, c’est dans les coupures de presse que j’ai trouvé matière à penser. Dire qu’il aura fallu Khalid Cheikh Mohamed, cerveau présumé de nombreux attentats (dont le 11 septembre), pour s’entendre dire cette incontournable vérité encore masquée par la plus grande démocratie du monde: Le langage de n’importe quelle guerre est […]

Lire la suite


Migniardises

Si les deux voix des Dialogues d’exilés de Brecht ne s’ancrent dans un aucun personnage, les fragments de pensée qu’elles nous donnent à entendre se dégustent comme de délicieuses mignardises de désinvolture fourrées à l’absurde. Il y aurait une bonne dizaine de passages à citer, mais je m’en tiens au plus faussement farfelu, au plus […]

Lire la suite



Page précédente Page suivante

keyboard_arrow_up