menu Menu
Dandysme
Publié en Aphorismes, Blog le 3 janvier 2006 1 minute(s) de lecture
Si humain... Précédent Élan stirnerien Suivant

Au milieu du florilège de (trop) bons mots présents dans le portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde a eu la bonne idée de s’en prendre à l’orgueil des prolixes. Aussi pour éviter d’en être, je vous laisse directement en sa compagnie:

Comme tous les gens qui tentent d’épuiser un sujet, il ne parvint qu’à épuiser ses auditeurs.


Précédent Suivant

Les commentaires sont fermés.

keyboard_arrow_up