menu Menu
Affinités
Publié en Aphorismes, Blog, Littérature le 9 janvier 2006 1 minute(s) de lecture
Dans la foulée... Précédent Si humain... Suivant

Dans sa préface à L’Envers et l’endroit -écrite bien après les ouvrages qui ont fait sa renommée- Albert Camus expose avec une sincérité époustouflante son projet artistique. Chaque ligne mériterait qu’on s’y attarde. J’en ai choisi une qui vous donnera, je l’espère, l’envie de faire connaissance avec ses voisines…

Les solitudes réunissent ceux que la société sépare.


Précédent Suivant

Les commentaires sont fermés.

keyboard_arrow_up