menu Menu
Lyrical Valley : le concours de Twaïkus est lancé
Conditions du concours de Twaïkus du printemps de la poésie et de l'UNIL
Publié en Esthétique, Evénement, Festival, Littérature, Numérique, UNIL le 2 avril 2019 1 minute(s) de lecture
Jeux vidéo, poésie et imaginaires des Alpes Suisses Précédent Hacker Chestel Suivant

Cette année encore, j’aurai le plaisir d’officier en tant que membre du jury du concours de Twaïkus organisé par l’Université de Lausanne. Le succès de l’événement ne se dément pas. Les 13 jours du printemps rassembleront 90 partenaires autour de 130 événements. Et cette traînée de poudre n’aura pas peur de s’exporter avec un lancement à New York et une exposition à venir (dont je vous reparle bientôt).

Lyrical Valley. Joli jeu de mot trouvé par Antonio Rodriguez et son équipe. Non seulement une belle manière de rappeler l’importance de l’arc lémanique pour les poétes·se·s du monde entier (nos cimetières et nos villes en sont pleines), mais aussi l’occasion de focaliser l’événement sur l’importance du digital pour la poésie contemporaine. Ecriture, transmission, performance. L’ensemble des pratiques créatives sont chamboulées par l’apparition de nouveaux espaces et de nouvelles connexions.

Le concours de Twaïkus est donc plus pertinent que jamais. Le principe en est simple : rédigez un (ou mille) Haïku de 130 caractères, mettez-le(s) dans un tweet et ajoutez-y le hashtag #haiku130. Le concours est ouvert dès aujourd’hui et jusqu’à ce dimanche 7 avril à 12:00. Un petit aperçu des performances jusqu’ici ? C’est directement sur le compte Twitter haiku_UNIL.

Bonne chance et surtout, bonne écriture !


Règlement complet du concours disponible ici.


Précédent Suivant

keyboard_arrow_up