menu Menu
Quand le recyclage devient un art
Recycling Lily, quand les amis font leur cinéma
Publié en Blog, Cinéma, Esthétique, Suisse le 11 mai 2014 1 minute(s) de lecture
Le vote Orwell Précédent Littérature : mes 7 coups de coeurs de 2013 Suivant

Il fait moche dehors. Ça tombe bien. Dans les salles obscures, il fait beau depuis ce mercredi. Recycling Lily, le conte helvétique de mon cher Pierre Monnard explose dans les salles. Au programme, une comédie romantique satirique bien décidée à railler notre tentation helvétique pour le sacro-saint « propre en ordre », le tout servi par une direction artistique impeccable venue tout droit des suburbs américains des 50’s.

Jugez plutôt:

Un regret? Oui. Et de taille: une grosse erreur de casting.

Le carlin, ça aurait dû être Fergus.


Précédent Suivant

Les commentaires sont fermés.

keyboard_arrow_up