menu Menu
Lancaster-UNIL : le match retour
Retour sur la rencontre Lancaster-UNIL des 14 et 15 novembre 2019
Publié en dhcenter, Humanités, Numérique, Rencontres, UNIL le 18 novembre 2019 2 minute(s) de lecture
Lire, réécrire et traduire un jeu vidéo iconique Précédent A table avec les barbouzes Suivant
Rencontre Lancaster-UNIL des 14 et 15 novembre 2019

Ah, elle se porte bien la collaboration Lancaster-UNIL! Les deux Universités partagent un campus vert et un partenariat de longue date tant côté Géographie que côté Littérature anglaise.

Il y a tout juste un an, une délégation se rendait à Lancaster pour chercher à multiplier les liens en matière d’humanités digitales. L’occasion de faire la connaissance de Ian Gregory, de Sally Bushell, ainsi que de leurs fascinantes recherches en matière de cartographie fictionnelle et de pédagogie ludique.

Lors de notre rencontre, Lancaster planifiait l’ouverture d’un Master en humanités numériques. C’est désormais chose faite! Une offre de formation qui ne fait que rapprocher nos deux institutions.

Parce que les agenda sont bien chargés de part et d’autre, les moments de collaboration intensive restent difficiles à fixer et les échanges d’enseignant·e·s problématiques. A Lausanne comme à Lancaster, les humanités digitales sont florissantes et le temps manque pour suivre les nombreuses pistes ouvertes. Invité par la Direction à dresser le bilan de ces douze derniers mois, même en courant comme un damné, il m’a fallu doubler le temps qui m’était imparti sans pour autant parvenir à couvrir l’ensemble des événements.

Que faire alors? D’abord, profiter de l’école doctorale en Corpus de l’été 2020, mise sur pied avec mes collègues Anita Auer, Maria Rosa Garrido Sardà et Michael Piotrowski pour inviter nos collègues de Lancaster à donner des ateliers en lien avec l’utilisation des GIS en matière d’analyse et de visualisation littéraire. Ensuite, favoriser les échanges de nos étudiant·e·s en humanités numériques. Enfin, créer des événements de partage, au travers du dhcenter UNIL-EPFL, en plaçant la durabilité au centre de nos démarches.

Autant d’éléments qui seront annoncés dans les prochains mois. Bref, comme on dit là-bas, Stay tuned!


Précédent Suivant

keyboard_arrow_up