menu Menu
Code/Poésie : A la recherche des cristaux
Retour d'expérience sur les installations Cristalloésie et Poetry Hero (partie 2)
Publié en Littérature le 17 février 2020 3 minute(s) de lecture
Code/Poésie : le développement, cette aventure Précédent Code/Poésie : Digital Lyric Suivant

Musée de géologie

Ce billet appartient à une série d’articles sur les installations « Cristalloésie » et « Poetry Hero » exposées du 14.02.2020 au 10.05.2020 au Château de Morges, dans le cadre de l’exposition Code/Poésie. Le premier billet est disponible ici.

Le projet général de Cristalloésie arrêté, il restait à définir un inventaire de cristaux à modéliser. Plutôt que d’ouvrir douze onglets dans notre navigateur, nous avons opté pour une exploration « dal vivo ». Petit tour donc à la Riponne, au Palais de Rumine. De beaux minéraux alpins, une collection unique de pierres précieuses récoltées en Suisse et des météorites nous attendaient dans le splendide musée de géologie. L’occasion de découvrir la diversité des formations cristallines et de gagner en liberté au moment d’imaginer des liens entre teintes et textures.

Appareil photo en main, nous avons donc pris une matinée pour constituer notre « herbier »en privilégiant la diversité des formes et des couleurs. Première surprise? Tout (ou presque) était permis. Au final, les seuls cristaux écartés ont été ceux qui s’éloignaient trop de la représentation canonique. A titre d’exemple, les cristaux de fluorite – bien que magnifiques – ont été exclus en raison de l’aspect très géométrique de leur structure. Pourtant très simple à modéliser, ces cubes auraient pu surprendre notre public et laisser croire à un problème de rendu 3D.

Fluorite

De retour au bureau, les idées avaient pris forme. Il s’agirait de rassembler différentes grappes de cristaux sur une roche. Chaque grappe évoluerait en fonction de variations du signal sonore. Même en gardant la scène assez simple, nous aurions amplement de quoi « mapper » une dizaine de facteurs en faisant varier les types de cristaux, les couleurs et les volumes. Bref, il était plus que temps de partir à la recherche de solutions techniques.

Modéliser des cristaux en Three.js n’est pas si compliqué. Il est bien sûr possible d’importer des modèles complexes de cristaux (nous finirons d’ailleurs par y venir, l’optimisation du code nous permettant de charger des modèles plus riches), mais si l’on souhaite en rester à la forme la plus élémentaire possible, un cristal n’est rien d’autre qu’une sorte de rectangle biseauté. Bonne nouvelle : Three.js nous permet de créer des formes (THREE.Shape) puis d’y ajouter des extrusions (THREE.extrudeGeometry) en définissant très précisément la finesse du biseau. Après quelques recherches sur le web, plusieurs exemples allaient dans le bon sens.

See the Pen Spinning Ball of Crystal by Amanda Glosson (@algcifaldi) on CodePen.

Cette petite boule de cristaux serait donc notre base de travail. Cette fois, nous étions fins prêts à coder!


Précédent Suivant

keyboard_arrow_up